L'apostille


​L’apostille, « addendum » en latin peut se définir comme étant un certificat qui authentifie l’origine d’un acte public. Pour qu’un document soit conforme à l’étranger, il faut généralement faire légaliser ce document c’est-à-dire délivrer une apostille. Elle certifie l’origine d’un acte public mais ne certifie pas son contenu.


L’apostille a été instaurée par la Convention de La Haye du 5 octobre 1961, ratifiée par la France le 22 janvier 1965, et à laquelle un grand nombre de pays a adhéré. Si vous souhaitez savoir quels pays ont adhéré à cette convention cliquez ici.


Elle est obtenue en France, auprès de la Cour d'appel où ont été établis les documents du domicile des requérants.


Vous aurez besoin d’une apostille si :

  • Le document est un acte public dans le pays qui l’a délivré, et est reconnu public étranger dans le pays utilisé.

  • Le pays dans lequel l’acte public a été délivré à instaurer la convention de la Haye du 5 octobre 1961.

  • Le pays dans lequel l’acte public doit être utilisé à instaurer la convention de la Haye du 5 octobre 1961.

Les apostilles sont destinées à être utiliser dans des documents d’actes publics à l’étranger.


Une apostille est reconnue quand :

  • Elle est identifiée comme telle

  • Elle mentionne « Convention de la Haye du 5 octobre 1961 »

  • Elle comprend un cadre avec les 10 rubriques requises.


Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Alima Traduction

Adresse du siège : 

350, Rue Arthur Brunet

59220 DENAIN

      +33 (0)6 64 75 09 16                      contact@alima-int.com